Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

Blog

GARR / Catégories en Français  / Nouvelles  / Actualités  / 6 morts et d’importants dégâts causés par le passage d’Isaac à la frontière
Photo: internet

6 morts et d’importants dégâts causés par le passage d’Isaac à la frontière

À la frontière de l’Ouest notamment dans la commune de Fonds-Verrettes, un premier bilan fait état de 5 personnes tuées plusieurs centaines de têtes de bétail emportées, 194 maisons détruites, 725 maisons endommagées, et plusieurs centaines d’hectares plantés perdus, a rapporté le comité de Droits Humains citant les chiffres du CGRD dans cette commune frontalière.

Trois des corps des personnes tuées dans la commune de Fonds-Verrettes lors du passage de la tempête tropicale Isaac ont été retrouvés à Gros Cheval, un autre corps dans la localité d’Orianie et l’autre à Dogimby.

116 familles se retrouvent sans abri et sont logées dans un refuge basé dans la commune, a informé, Jean Lestin Elmenès, Coordonnateur Zonal du Comité des Droits humains, membre du Réseau Frontalier Jeannot Succès.

À Fond-Parisien, 3 maisons ont été détruites, 74 autres endommagées dont 30 maisons dans la localité La Source, 12 à Monogue, 10 à Plaisir, 13 à Dubois et 9 à Fond Dimanche. Des dizaines de jardins ont été dévastés et 40 personnes sinistrées s’étaient réfugiées dans une Eglise protestante de la zone.

À la frontière du Centre, notamment dans le Haut plateau central, une personne est morte dans une Unité de Traitement de Choléra à Tilory, une section communale de Cerca-La- Source. Des pertes agricoles importantes ont été enregistrées dans la localité d’Acajou.

Toujours dans le Haut plateau central notamment à Thomassique, les dégâts causés par Isaac se sont révélés plutôt faibles. Trois (3) maisons ont été totalement détruites et deux autres endommagées dans la localité de Boc Banic mais plusieurs jardins ont été dévastés dans cette commune

Dans le Bas Plateau central, Particulierement à Lascahobas, un total de 23 maisons ont été endommagées dont une école et 9 complètement détruites dans les localités de Morne Michel, Belotes, Casainlouis, Roche mulâtre, Petit-Trou, Gongory, Gros Moulin et à Marouge. Un glissemnt de terrain a également eu lieu à Marouge. Des centaines d’hectares de jardins sont perdus

À Belladere, le quartier de Baptiste est le plus touché avec 80 maisons complètement détruites, 463 endommagées. Selon les informations de la Direction de la Protection Civile du département du Centre, 271 têtes de bétail ont été emportées, en majorité, des caprins et des porcs, 474 personnes sont hébergées dans diverses églises ou chez leurs voisins.

A Savanette, toujours dans le Bas Plateau, 34 maisons sont détruites par des bois qui sont tombés, 2 maisons brulées à cause d’une lampe à kérosène dans la section La Haye, 306 maisons endommagées, 5 églises sont détruites et 121 bétails sont morts. Des pertes énormes en agriculture surtout en raison de la rivière Fer à Cheval en crue.

À la frontière du Sud Est, notamment à Anse-à-Pitre, aucun mort n’a été recensé, 11 maisons ont été totalement détruites, 24 autres fortement endommagées et 48 maisons l’ont été partiellement, selon les informations recueillies auprès de la DPC par le Comité des Droits Humains de cette commune frontalière.

Le dernier bilan émanant de la Direction de la Protection Civile a fait état de 24 morts, des dizaines de blessés, 3 disparus et plusieurs centaines de maisons  endommagées, sans compter les dégâts dans le cheptel et les jardins.

 

 

 

 

No Comments

Post a Comment