Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

Blog

GARR / Catégories en Français  / Nouvelles  / Actualités  / Le GARR et l’Unicef s’associent pour renforcer les bureaux de l’État civil dans le Plateau Central

Le GARR et l’Unicef s’associent pour renforcer les bureaux de l’État civil dans le Plateau Central

Des nouveau-nés seront bientôt enregistrés dès la naissance dans des centres hospitaliers ayant un service de maternité.

Dans l’objectif de renforcer le système d’enregistrement des naissances, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Refugiés (GARR), conjointement avec son partenaire Unicef ont réalisé, du 10 au 14 mai 2021, une seconde remise de divers lots de matériels aux responsables de plusieurs centres de santé et aux officiers de l’État civil des principales communes du département du Centre, notamment Belladère, Thomonde, Cerca La Source et Thomassique.

Motocyclettes, mobiliers de bureau (classeurs métalliques), matériels électroniques (imprimantes, multiprises, desktop, ordinateurs portables, ventilateurs) et documents (registres d’acte de naissance, formulaires de demande d’acte de naissance, rame de papiers, stylos, cartouches d’encre, etc.) sont, entre autres, les matériels figurant dans ce nouveau lot.

Dans le contexte actuel, l’un des principaux obstacles qui décourage les parents dans le processus d’enregistrement de leurs enfants est la distance des bureaux par rapport à leur domicile. Les partenaires ont voulu cette fois attaquer le problème en amont en remettant plusieurs motocyclettes aux différents bureaux de l’État civil pour faciliter le déplacement des agents vers les communautés reculées de ce département très montagneux.

Toujours dans cette optique, le représentant de l’UNICEF, M. Momo Anicet, a expliqué que « les matériels fournis aux centres de santé serviront à l’enregistrement sur place des nouveau-nés. Des services mobiles vont être aussi organisés dans les sections communales pour enregistrer les personnes de toutes les tranches d’âge », dit-il.

Pour sa part, Wiskins Pierre, responsable de projet au GARR, a fait savoir que, grâce à ce financement, ils vont continuer à « appuyer les hôpitaux, les bureaux de l’État civil, les Comités de Notification des Naissances ainsi que les leaders communautaires en vue d’organiser de vastes campagnes de sensibilisation et d’enregistrement des naissances dans toutes les sections communales concernées par le projet. »

Détenir une identité fait partie des droits humains fondamentaux qui permet à chaque individu de pouvoir jouir de l’ensemble de ses droits. C’est pourquoi toute personne, dès la naissance, a le droit d’avoir une identité qui traduit l’affirmation de son existence et de son appartenance à une société donnée.

Grâce à ce projet intitulé « Renforcement de l’accès égalitaire et inclusif au système d’enregistrement des naissances dans le département du Centre », financé par Affaires Mondiales Canada (AMC), à travers l’UNICEF et mis en œuvre par le GARR, les partenaires espèrent une réduction considérable du nombre de personnes vivant sans une pièce d’identité dans le pays.

Rappelons qu’en décembre 2020, un premier lot de matériels avait déjà été remis aux officiers de l’État civil et aux responsables des hôpitaux de Belladère, Thomonde, Thomassique et de Cerca La Source.

No Comments

Post a Comment