Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

Blog

GARR / Catégories en Français  / Nouvelles  / Actualités  / Le GARR salue le renouvellement du TPS pour les ressortissants haïtiens par les USA

Le GARR salue le renouvellement du TPS pour les ressortissants haïtiens par les USA

Le Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (GARR) a appris avec enthousiasme la récente décision prise par l’administration Biden d’accorder une nouvelle prolongation du Statut Temporaire Protégé (TPS en anglais) aux migrants haïtiens se trouvant en situation irrégulière sur le sol américain, jusqu’au 21 mai 2021.

L’organisation estime que c’est une bonne nouvelle pour ces milliers de personnes qui, grâce à cette mesure, auront la possibilité de travailler légalement aux USA pendant les 18 prochains mois afin d’aider leurs familles à sortir de la précarité économique.

Cette décision est très louable, selon le GARR qui espère toutefois que les autorités américaines penseront à régulariser de manière définitive le statut des migrants haïtiens en situation irrégulière sur leur territoire.

Actuellement, Haïti fait face à des périodes assez sombres marquées notamment par des cas répétés de violations de droits humains, un taux de chômage grandissant qui touche majoritairement les jeunes, la prolifération des gangs armés engendrant une insécurité généralisée et incontrôlée, la récurrence des cas de kidnappings, l’incertitude qui plane sur l’avenir politique, etc. Ces situations intenables poussent plusieurs milliers d’Haïtiens-nes à émigrer chaque année dans d’autres pays à la recherche d’une vie meilleure. Cette émigration « forcée » ou provoquée constitue un moyen subtil et voilé d’appauvrissement graduel du pays en termes de ressources humaines.

Par ailleurs, le GARR encourage l’État haïtien à mettre en place des conditions favorables à la création de richesse, à travers des politiques publiques adaptées, afin de permettre à chaque Haïtien-ne de vivre dignement dans son pays.

No Comments

Post a Comment